Elevage bovin

Un élevage, une passionélevage de veau bio pour vente directe de viande

Un peu d’histoire

Dès sa sortie de l’école, Jacques RIGAUD fait le choix de s’installer et de gérer une exploitation agricole, on ne parlait pas encore à l’époque d’Agriculture Biologique, mais l’amour de la terre, la passion des bovins, l’envie de réaliser son rêve d’adolescent était étaient déjà là.
L’orientation vers l’élevage de veaux à des fins de « viande de consommation » en vente directe se présente naturellement et durant les 10 premières années, les animaux sont vendus directement à un boucher puis vers un grossiste.

Toutefois, il manque une pierre pour achever l’édifice que Jacques s’est bâti: Celle qui valorisera son travail d’agriculteur, son travail d’éleveur, sa passion pour sa terre et le résultat qu’elle pourra lui donner.

Encouragé par sa famille, Jacques fait le choix d’entamer les démarches nécessaires à l’obtention du label Agriculture Biologique « AB », label qu’il obtient en 2011.

L’intérêt que lui portent aujourd’hui ses clients, à sa « manière de travailler, le satisfecit de voir son réseau local grandir de jour en jour l’encouragent dans sa démarche biologique, gage de qualité et du respect de la terre qu’il léguera aux générations qui vont prendre la relève, nos enfants.

« Jacqueline, son épouse »

elevage

L’élevage

Les animaux vivent, la plupart du temps, en pleins champs, l’hiver, en Ardèche méridionale étant très souvent doux voire très doux. Une étable est également prévue afin de pouvoir rentrer les animaux si une période de froid était annoncée ou si la pluie est persistante en particulier lors des épisodes cévenoles, parfois longs et violents dans la région.

Les veaux sont essentiellement élevés sous la mère, en alimentation directe (herbe), avec du lait de vache ou avec du foin et de la luzerne. Un complément de farine broyée à base de blé et d’orge est essentiel pour leur bonne croissance.
Ils restent ainsi de leur naissance jusqu’à l’âge de 7 mois révolus en pleine liberté dans les parcs.
Ils sont emmenés à l’abattoir avant l’âge de 8 mois.

Les mères, quant à elles, sont maintenues à des fins de reproduction. Elles  mènent une vie paisible et vivent en moyenne 14ans sur l’exploitation.nourriture